Atelier jeune public

par Arthur Enguehard

dimanche 11.09.2022

10h00>12h00

Muséum d’histoire naturelle,
1 rue Dolomieu, 38000 Grenoble

prix libre

Arthur Enguehard
pédagogie et médiation

Alessandro De Cecco
création sonore

Cet atelier aura pour but d’accompagner les enfants dans une appropriation musicale et interactive d’un espace publique. Il prendra la forme de deux jeux collaboratifs : le premier basé sur l’écoute de la musique des lieux et son écriture en équipe ; le second basé sur une activation des objets de l’espace, le rendant sonore, et sur leur enregistrement.

Les enfants pourront ainsi découvrir, par la surprise d’une écoute attentive et par une approche ludique et créative, la richesse des espace sonores qui les entourent au quotidien.

Les sons collectés donneront ensuite naissance à une création musicale auto-générée, réalisée par l’artiste sonore Alessandro De Cecco, qui sera diffusée dans le Jardin des Plantes pour toute la durée du festival PAYSAGES | COMPOSÉS.


Nombre max de participants : 12 enfants (8-12 ans)

Infos et inscriptions :
contact.apnees[at]gmail.com

À l’occasion de PAYSAGES | COMPOSÉS 2022, en partenariat avec le collectif PePaSon (Pédagogie des Paysages Sonores).


Arthur Enguehard

Nantais d’origine, Arthur Enguehard a suivi des études en Géosciences à l’École Normale Supérieure de Paris, jusqu’à l’obtention d’un Master de Climatologie en 2019.
En parallèle, il s’engage de manière militante dans l’éducation populaire et travaille comme animateur. Après des expériences auprès des jeunes et un travail en périscolaire, il se spécialise auprès des publics en situation de handicap.
Parti en 2019 pour Cayenne, il s’y formera aussi au sonore et réfléchit aux possibles d’une médiation de l’écoute par le biais d’un premier projet personnel intitulé « Pédagogies des Paysages Sonores ». Ce dernier donnera naissance, en juin 2020, à l’association du même nom, abréviée « PePaSon », et dont il est l’actuel président. Celle-ci vise à développer un réseau de partage de pratiques et d’inspirations autour de l’écoute et des paysages sonores comme forme éducative.
Plus récemment, il a repris un travail universitaire centré sur la pédagogie croisant des approches critique (Freire), esthétique (Rancière) et pragmatique (Dewey). Après une première collaboration avec l’Université de Lausanne en 2021, il s’engage dans une thèse de recherche-création questionnant la possibilité de développer des formes « d’éducation à la Terre » par une réappropriation artistique contemporaine des dispositifs expérimentaux des géosciences et par la production d’œuvres interactives dans l’espace public. 



Alessandro De Cecco

Alessandro De Cecco est violoncelliste, improvisateur, artiste sonore et concepteur en traitement du signal. Diplômé du Conservatoire en violoncelle, il se spécialise d’abord dans le répertoire classique, pour ensuite aborder le vaste domaine des musiques de recherche.
Il est actif sur la scène expérimentale depuis 2016, au sein du 102 rue d’Alembert (Grenoble), ainsi que de l’association APNÉES, qu’il a cofondée en 2019.
Déjà improvisateur et interprète dans des contextes et des festivals internationaux, ses compositions électroacoustiques ont été diffusées dans plusieurs lieux et manifestations. Il a opéré souvent dans des cadres interdisciplinaires, en lien notamment avec le théâtre et la danse contemporaine.
Grâce à son expertise en traitement du signal et technologies audio, il explore, par le biais des instruments augmentés, les interactions entre geste instrumental, écriture électroacoustique et environnements multiphoniques. Son travail de création se focalise actuellement sur des formes mixtes et spatialisées, entre performance site-specific et installation sonore. Il se nourrit amplement des questionnements sur l’espace, le paysage sonore et des techniques de field recording pour la création d’« écosystèmes sonores » inexplorés.


Publicité