Promenade sonore augmentée et géolocalisée

par Alessandro De Cecco

dimanche 18.07.2021
17h00

samedi 11.09.2021
11h00

samedi 10.09.2022
10h00

centre ville, Grenoble
départ : Jardin de Ville

Durée : 50 min

prix libre

Alessandro De Cecco
conception

En quelle mesure la mémoire d’un environnement sonore impacte notre perception d’un certain lieu à un instant donné ?
Où sommes-nous quand nous marchons, quand nous écoutons ?

Cette promenade sonore augmentée et géolocalisée interroge nos rapports à des lieux familiers, à leur histoire et leur temporalité vis-à-vis du phénomène sonore.

Sons environnementaux directs, sons enregistrés, sons composés se mélangent, se superposent dans un processus de stratification médié par l’outil technologique et par l’exploration de multiples postures d’écoute.

Pour aborder de manière décalée, singulière l’écoute du paysage sonore urbain que nous traversons quotidiennement.

Créée en juillet 2021, à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Écoute 2021.


Cet évènement se déroulera dans le respect des consignes sanitaires.

Pour profiter pleinement de cette expérience, l’équipement suivant est requis : smartphone avec connexion internet, application scanner QR code (conseillée), casques ou écouteurs.


► Lien de l’évènement sur walk · listen · create
11.09.2021
| 10.09.2022 |

+ infos


Dans le cadre d’Itinérances Sonores, projet porté par APNÉES, avec le soutien de la Ville de Grenoble : une série d’expérimentations et de performances urbaines éphémères, conférences, ateliers, installations, afin d’inviter le public à se plonger dans l’écoute de l’environnement sonore qui nous entoure, à explorer ses manifestations et ses transformations.


Alessandro De Cecco

Alessandro De Cecco est violoncelliste, improvisateur, artiste sonore et concepteur en traitement du signal. Diplômé du Conservatoire en violoncelle, il se spécialise d’abord dans le répertoire classique, pour ensuite aborder le vaste domaine des musiques de recherche.
Il est actif sur la scène expérimentale depuis 2016, au sein du 102 rue d’Alembert (Grenoble), ainsi que de l’association APNÉES, qu’il a cofondée en 2019.
Déjà improvisateur et interprète dans des contextes et des festivals internationaux, ses compositions électroacoustiques ont été diffusées dans plusieurs lieux et manifestations. Il a opéré souvent dans des cadres interdisciplinaires, en lien notamment avec le théâtre et la danse contemporaine.
Grâce à son expertise en traitement du signal et technologies audio, il explore, par le biais des instruments augmentés, les interactions entre geste instrumental, écriture électroacoustique et environnements multiphoniques. Son travail de création se focalise actuellement sur des formes mixtes et spatialisées, entre performance site-specific et installation sonore. Il se nourrit amplement des questionnements sur l’espace, le paysage sonore et des techniques de field recording pour la création d’« écosystèmes sonores » inexplorés.